PROGRÈS RÉALISÉS DANS LE CADRE DU PROCESSUS DE RAPATRIEMENT DES EX-COMBATTANTS DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS : 27 RAPATRIÉS AU TOTAL

24 déc 2018

PROGRÈS RÉALISÉS DANS LE CADRE DU PROCESSUS DE RAPATRIEMENT DES EX-COMBATTANTS DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS : 27 RAPATRIÉS AU TOTAL

PROGRÈS RÉALISÉS DANS LE CADRE DU PROCESSUS DE RAPATRIEMENT DES EX-COMBATTANTS DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS : 27 RAPATRIÉS AU TOTAL

Au cours de la deuxième semaine de septembre 2018, cinq nouveaux éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) ont accepté d’être rapatriés au Rwanda, leur pays d’origine, depuis la République démocratique du Congo (RDC), où ils sont cantonnés depuis le génocide de 1994. Ainsi, le nombre total
d’ex-combattants qui ont été rapatriés depuis le lancement, en avril 2018, du Mécanisme de suivi pour le rapatriement des ex-combattants dans la région des Grands Lacs
s’établissait alors à 27. Cette évolution fait suite aux récentes missions de sensibilisation menées en août 2018 par le Mécanisme de rapatriement dans les camps de transit des FDLR, notamment dans le camp de Kanyabayonga (province du Nord-Kivu), dans le camp de Bahuma (province de la Tshopo) et dans le camp de Walungu (province du Sud-Kivu).

Note : Le Mécanisme conjoint de suivi du rapatriement des combattants désarmés des FDLR a été lancé à Goma (RDC) et est composé de représentants des Gouvernements de la RDC, du Rwanda et de l’Ouganda et des quatre Garants de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération, à savoir l’Organisation des Nations Unies, l’Union africaine, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et la Communauté de développement de l’Afrique australe.